Machine de contrôle en vol à haute altitude 

Dès décembre 2010, le concessionnaire spécialisé de Metso pour la Suisse, Drossard Sales & Service GmbH, a fait sensation lorsque le briseur de cuisson LT 96 a perdu du terrain. Au nom de Martitechnik AG (filiale de Marti AG), le concessionnaire Metso a transporté le LT96 sur un téléphérique à l'emplacement prédéfini à 2 474 mètres d'altitude dans les Alpes suisses.

 

 


AnsichtST3.5_Web2_neu     AnsichtST3.5_Web_neu

 

 

En septembre, le concessionnaire a réussi à répéter cette expérience extraordinaire en Suisse lorsqu'il a apporté le nouvel crible mobile Metso de type ST3.5 à une hauteur d'un peu moins de 1,857 mètres. La réalisation de ce projet a été précédée d'une planification minutieuse - principalement parce que deux câbles avec des exigences de capacité différentes ont été impliqués dans la mesure. En plus des données techniques requises telles que le centre de charge, les dimensions statiques ou de la pièce, il fallait aussi tenir compte de la météo et de la luminosité nécessaire lors de la planification, car les téléphériques ne transportent essentiellement que des charges pendant la journée.

 

Depuis la réussite de la tâche, la nouvelle installation de dépistage ST3.5 vient de soutenir le projet "Linthal 2015". Le Lokotrack mobile participe à l'expansion des centrales Linth-Limmern, où il contribue à la préparation du site pour le grand chantier de construction et au traitement des agrégats. Ce projet de centrale électrique unique - une joint venture entre le canton de Schweitzer de Glarus et Axpo AG - vise à augmenter la production d'énergie de la centrale hydroélectrique de Linth-Limmern (KKL), assurant ainsi l'avenir de l'approvisionnement en électricité au nord-est et Suisse centrale. Le projet doit être achevé dans les 5 ans et employer un total de 250 employés. Le coût total du projet est d'environ 2,1 milliards de francs suisses.

 

 

Informations techniques:

 

Le nouvel crible mobile ST3.5 Metso,que Drossard a transporté via le téléphérique est aussi la première ST3.5 en Suisse. Dans ce cas diffère non seulement la ST3.5 de désignation de type (3 représente le nombre de produits / deux couvre-filtres; 5 pour la largeur de bande - ce qui correspond à environ 1500 mm (5 «)) à partir du modèle précédent - le ST352 prouvé - ex. De nombreux changements techniques à l'investissement contribuent à une plus grande efficacité et respect de l'environnement. Cela nécessite une combinaison améliorée de puissants mouvements circulaires, des composants de qualité spécifiés et la construction Nordberg éprouvée. Avec le résultat que le système atteint encore une valeur de revente élevée, même après de nombreuses années de service.

 

La propulsion est assurée par un CAT C4.4, qui apparaît sensiblement surdimensionné avec une sortie d'environ 75 kW à première vue. L'opérateur est dans des conditions sévères et défavorables dans tous les cas, la capacité de puissance suffisante est disponible. En plus du nouveau moteur et le système hydraulique a été optimisée avec une triple pompe à déplacement fixe. Par conséquent, la consommation de carburant est plus faible que le modèle précédent d'environ 33% . Les possibilités de contrôle à distance sont toujours bien donnés (câble ou radio), mais l'opération manuelle est toujours vu directement sur l'appareil pour la plupart des opérateurs comme le premier choix. La disposition intelligente du filtre et l'exécution du carter de moteur afin de protéger le système de propulsion de la poussière autant que possible.